banniere

Accueil Qui suis-je ? Fanfictions Fictions originales Fictions en commun


Saison 6b

Sur une idée de KeoT sur Twitter. Il faut écrire d'après une image, un petit texte de 280caractères qui traverse l'esprit
caravaneEt quand j'ai fini de me baigner, je retourne dans ma camionnette que j'ai transformée. C'est ma maison. Un peu comme une tortue je me déplace au gré de mes envies. J'ai passé mon confinement ici, mais je crois que je vais y rester et acheter une petite maison le long de ce lac.
photoMon job surveiller qu'il n'y ait pas de regroupement, que les distances soient respectées. Comme on ne voyait arriver et se séparait avant que je n'intervienne j'ai décidé de prendre en photo les contrevenants avec mon drome, il ne me reste plus qu'à les retrouver et verbaliser.
dromebis
Qu'est-ce qu'ils ne comprennent pas avec le mot distanciation. C'est pas parce qu'ils sont loin de tout qu'ils peuvent se permettre de marcher si près l'un de l'autre.
Il va falloir que je fasse voler le drome plus près pour les identifier, mais ils ne perdent rien pour apprendre
.
panne
Je suis tombée en panne en allant rechercher Bruno, il s'est fait volé sa mobylette en déplacement nécessaire, il allait livrer les médicaments urgents à sa grand-mère.
Pour ne pas avoir plus de problèmes, on garde ses distances en attendant le mécanicien
Journée de merde.
silicum Ce matin j'ai regardé le ciel. Horreur, je me croyais humain en confinement et là le ciel est vrillé de puces électroniques. Je fais partie du système, je suis sous haute surveillance, je n'aurai pas du télécharger cette donnée, je crois que je me suis fait piraté et expédié ici.

haieLe déconfinement est proche, je suis heureuse de sortir enfin. Au coin de la rue, je vois l'infirmière à qui j'ai envoyé un mot pour qu'elle parte de l'immeuble. J'avais peur, j'ai honte, je préfère me tourner vers le haie et faire croire que je chasse les pucerons que m'excuser.
chateauMon père voulait se faire disperser dans les montagnes.
J'ai ses cendres chez moi depuis 52 jours, on peut de nouveau sortir sans justificatif et ma première sortie c'est pour me rendre là où il a épousé ma mère. Je vais pouvoir éparpiller ses cendres comme j'ai fait pour maman.

pêcheLe gouvernement autorisait à partir du 3 mai d'aller pêcher avec deux amis. Je me faisais une joie de retrouver, Pierre et Paul. Depuis il fait mauvais, comme si la météo ne voulait pas qu'on soit déconfiné, alors qu'il a fait beau durant tout le temps où on ne pouvait pas pêcher.
lacetLa 1ere chose que je fais dès que je peux sortir, c'est acheter des lacets. Si jamais je reprends l'école avec 2différents, on va à nouveau me chambrer. Déjà que j'y ai droit parce que mon jardin donne sur une falaise et qu'on me dit que ce serait si facile de me supprimer par là.
pandaIl devait donner 1coup de téléphone urgent. Tous les masques en tissus sont à la lessive pour demain. La loi exigeait le port du masque à l'extérieur, il n'a pas trouvé d'autre solution, son nez, sa bouche sont bien couvertes, il respecte les conditions et le ridicule ne tue pas.
tatoo
Dire que j'ai fait ce tatouage pour notre nuit de noce juste avant le confinement. Nous n'étions pas domiciliés ensemble, nous ne nous sommes plus vu depuis 44 jours et il ne le verra jamais. Il fait partie des soignants morts en première ligne.
noyerTrump avait la solution, puisque boire la javel ne suffisait pas, il avait décidé de noyer le virus, celui-ci partant au lavage des mains. Ni 1 ni 2, il avait trouvé des cons pour éclater les barrages partout dans le pays, depuis les rares survivants vivaient sur des gondoles

repasJ'avais envie d'un barbecue mais celui-ci était resté chez ma mère. Je n'ai pas pensé que le magasin fermait plus tôt depuis le confinement. Mais l'envie était là. Ni une ni deux j'ai abattu des branches du sapin et je me suis fait un encas au fond du jardin. Je suis un aventurier.
ombreJe ne sais plus comment occuper mes gosses. Mon mari reste rivé à la TV, puis ils ont vu tous les DVD. Alors, j'ai décidé d'ouvrir un atelier bricolage. Faire un décor pour un jeu de silhouette chinoise. Quand j'ai vu le résultat, je me suis dit que le confinement avait du bon.
sorcièreIl est vraiment temps qu'on sorte du confinement, ma femme perd la tête, elle a décroché mes trophées de chasse, allumé le journal. Elle tourne en rond dans la pièce en faisant des incantations pour supprimer le virus de la planète.
foretOn peut à se promener dans les bois, mais j'ai tellement peur de rencontrer des gens et d'attraper ce virus en la 2ème vague. J'ai mis un foulard autour de mon cou pour ne pas avoir froid. L'ennui, c'est qu'il y a du vent et que je dois m'arrêter pour prends des arbres.
silence
Je n'en peux plus d'entendre mes gosses hurler, ma femme pleurer, mon patron me dire que je ne suis pas assez productif en télétravail.
J'ai honte mais je l'ai laissée une demi-heure pour m'isoler dans cette niche au fond du jardin. Après je prendrais tout en main, je le jure
.
flocon
Les enfants voulaient savoir à quoi ressemblait un flocon de neige. Au départ, je voulais faire un dessin, comme j'ai le temps j'ai fait une version en papier mâché et je l'ai installé au fond du jardin. J'ai fait un trou à l'intérieur et c'est devenu la plaine de jeu du chat.
fish
@PetrovskyBL avait décidé de lancer sa chaine Youtube. Par peur du succès et de se faire reconnaitre, il avait pris les devants. Opération camouflage pour parler des romans qui le suivent et le font vibrer.
C'est sûr sans son masque, je ne le reconnaitrais pas si je le croise.

déconfinement
Pourquoi je suis impatient qu'on puisse sortir un peu plus ?
Voici l'appartement dans lequel on vit à sept depuis cinquante-trois jours. Deux adultes et cinq enfants d'un à dix ans. Ma femme est infirmière et moi en télétravail. Cinquante mètres comme espace de jeux pour eux.
feuJe n'avais pas respecté les règles. J'avais voulu voir ma fiancée avant le mariage. Chez le peuple amérindien ça ne chipote pas. Maintenant je dois me purifié, c'est encore pire depuis cette saleté de virus. Quatorze jours dans une tente où un feu sacré brûle en permanence.
lêche-vitrineEn allant travailler, je suis passée devant le centre commercial. Ce simple mot m'a mis du baume au cœur. Je ne me ruerai pas dedans, ce n'est pas trop ma tasse de thé, mais je suis heureuse pour mes amies qui tiennent un commerce et qui ont vu la faillite de très près.
bisouJe l'ai rencontrée là peu avant le confinement, on a beaucoup discuté via internet durant sept semaines. Notre première sortie, ça été pour nous retrouver. Distance oblige, j'ai trouvé un moyen discret de lui faire comprendre que je voulais l'embrasser et passer ma vie avec elle.
masqueIl est grandement conseillé de mettre un masque et des gants pour affronter le déconfinement. Comme c'est la rupture de stock partout, je me suis dit que le plus simple c'était de prendre ce que j'avais près de moi. Je suis gardien dans un musée médiéval.
fleursMaintenant que les fleuristes sont ouverts, elle peut aller chercher le bouquet qu'elle offre chaque année à sa mère pour la fête des mères qui a eu lieu dimanche. Mais ce n'est pas à son domicile qu'elle se rend, c'est au cimetière, dire qu'elle n'a même pas pu lui dire au revoir.
merEnfin les vacances, j'en ai besoin. Bon, c'est vrai qu'on a un couloir de sable, qu'on ne peut pas en sortir. Même dans l'eau c'est délimité par des bouées. Seulement, les senteurs, le ressac font baisser la tension accumulée durant toute cette épreuve. Et ça fait moins de monde.
fouleDire qu'en février j'arpentais les rues de cette façon. Quand j'ai contracté le virus, au tout début de la pandémie, on m'a demandé si je savais qui pouvait me l'avoir transmis. Non, je ne sais pas, ça peut être là, comme au travail, je suis caissière, j'en ai croisé du monde.
reveLe confinement est fini. Ma fille vient de me montrer ce qu'elle a réalisé avec une photo de son père et moi. Elle a réussi à modifier nos coiffures ébouriffées en manque de coiffeur en œuvre d'art. 

Je crois bien qu'elle a trouvé sa vocation.

 

Saison 6a - Saison 1an

Si ça vous a plus vous pouvez m'envoyer un MP

Merci de signaler pour quelle histoire vous m'écrivez