banniere

Accueil Qui suis-je ? Fanfictions Fictions originales Fictions en commun Autres auteurs Liens 

Disclaimer : Ils sont à Tokita/Yadate/Tomino je les emprunte et j'essaye de ne pas les abîmer, en tout cas, ils ne se sont encore jamais plaints. Les autres personnages ne faisant pas partie de l'univers de GW sont ma propriété.

Genre : Tranche de vie.

Acteurs : Duo, Heero, Quatre, Dorothy, Sally, Wufei, Hilde, Trowa

Note d'auteur : début d'écriture 27/05/2014

Toutes ressemblances avec des personnes réelles ne sont pas fortuites.


On s'est aimé

Chapitre 2


Quand Timothy a six mois, Duo peut reprendre le travail, une place s'est libérée à la garderie Preventer. Une nouvelle organisation s'installe. Maxwell prépare tous les repas pour le gamin la veille ainsi que le sac du bébé pour ne pas perdre du temps au matin.

Le premier jour, ils arrivent au QG à trois, Duo se rend à la garderie pendant qu'Heero part vers son étage, il sait que son mari viendra prendre sa place dans peu de temps.

En arrivant devant les gardiennes, Maxwell apprend qu'ils peuvent s'ils le souhaitent venir donner le repas de midi à leur fils. C'est avec un réel plaisir que Duo accepte la proposition de la crèche. Le cœur léger il remonte vers son étage.

Si Heero s'occupe des missions, Duo est chargé de l'administratif et de tout ce qu'il faut pour l'équipe de son époux. Ce n'est pas la place qu'il préfère, seulement avoir un enfant valait bien quelques sacrifices. Duo est heureux, il va pouvoir consulter à nouveau les missions de son compagnon s'il en sent le besoin et ne pas rester avec ses doutes et ses craintes. Il ne va plus avoir l'impression d'être en dehors du coup.

Toute la matinée, Heero et Duo se sont croisés dans les couloirs pour mettre au point la prochaine mission d'Yuy. L'heure du repas approche, Heero se dirige vers le bureau de son compagnon.

-« Viens, il est l'heure d'aller au Mess. » Lâche-t-il en passant la porte.

-« Déjà ! »

Il se lève en souriant, il va avoir un quart d'heure pour avaler son repas s'il veut donner celui de Timothy mais au moins il verra si l'enfant s'intègre au système de la garderie. On ne l'a pas appelé donc il croit bien que oui mais il veut le constater de ses yeux.

L'un à côté de l'autre, ils s'installent avec leur plateau-repas. Maxwell s'empresse d'avaler sa pitance, cela fait sourire Heero.

-« On dirait que tu n'as plus mangé depuis des jours. On a trois quarts d'heure de table, je te rappelle. »H

-« On m'a proposé de donner le repas à Timothy, je dois y être dans dix minutes », arrive-t-il à dire entre deux bouchées à peine mâchée.

-« Je croyais qu'on ne le récupérait qu'à dix-sept heures ! » S'étonne Yuy.

Maxwell se redresse.

-« Récupérait, tu en parles comme d'un objet. Moi, je suis impatient d'aller le voir. »

-« Moi, j'étais impatient de récupérer du temps avec toi. »

Heero avait appuyé sur le terme 'récupérer' comme pour lui prouver que le mot n'était pas péjoratif à ses yeux.

-« Tu peux aussi aller donner le repas au gamin certains jours, si tu veux. »

-« C'est avec toi que je veux passer du temps. J'avais cru que j'aurais ton attention au moins au travail. »

Maxwell hésite une fraction de seconde. Une nouvelle fois, il se demande s'ils n'ont pas fait une bêtise en adoptant. Il y a de la tension dans son couple depuis l'arrivée du gamin.

Cela aurait été un animal, il aurait cherché un autre maître depuis un moment et cela lui aurait déchiré le cœur. Seulement, là on parle d'un bébé, ils ont mis le temps pour se décider. Il va devoir trouver un moyen pour que Heero ne se sente pas délaissé parce qu'il sait qu'il aime aussi son fils, cela se voit quand il s'occupe de lui. Mais il veut bien admettre que Timothy empiète de plus en plus sur le territoire de son compagnon.

Dès que l'enfant sera plus autonome, ça ira mieux, il en est persuadé, il doit juste trouver le moyen de tenir jusque là.

-« Je n'irai pas tous les jours, mais là, je suis inquiet, c'est son premier jour. »

-« Tu pourrais y aller quand je suis en mission », propose Heero un rien bougon.

-« Je voulais te proposer un jour sur deux », sourit Duo de le voir ainsi.

-« Excuse-moi, tu as raison. Mais cela fait beaucoup de changement. Je me sens un peu jaloux du temps que tu lui consacres. »

-« Ce n'est pas parce que je lui consacre du temps que je t'aime moins. Tu veux lui donner le repas aussi ? »

-« Non, ce n'est pas l'image que je dois renvoyer ici. »

Maxwell lui sourit tendrement, regarde l'heure et ce qui lui reste dans son assiette. Il se dépêche d'enfourner la fin de sa pitance. Il se lève, vient embrasser son mari et s'en va.

Il est heureux de voir Timothy lui sourire et tendre les bras. Il jouait assis sur le sol. Maxwell s'accroupit et remonte avec lui. Une puéricultrice vient déjà.

-« Vous le reprenez ? »

-« Je viens lui donner son repas de midi. »

-« C'est la première fois que je vous vois. »

-« Il a commencé aujourd'hui, mais je ne viendrais pas tous les jours », précise-t-il directement.

La femme accompagne Duo jusqu'à la cuisine où d'autres enfants sont déjà installés dans leur petite chaise. Maxwell reconnaît certains de ses collègues qui nourrissent leur enfant.

Il est heureux de partager ce moment avec son fils, seulement il se rend bien compte que pour le bien de son couple, il va devoir un peu sacrifier Timothy quand il est au travail. Il voit bien que le gamin est bien traité.

µµµ

Avec beaucoup d'organisation et de rigueur, la tension retombe. Duo va deux fois la semaine donner le repas à Timothy quand son homme est là et tous les jours quand il est en mission. Il y a déjà croisé le grand patron qui donne le repas à sa fille d'un an et cela le fait sourire qu'Heero ne veuille pas le faire. Il n'a pas moins d'estime pour son supérieur de l'avoir vu avec sa gamine bien du contraire.

µµµ

Timothy a neuf mois, il se déplace partout à quatre pattes. Heero aime le soutenir pour le faire marcher sur ses pieds pour qu'il fasse ses muscles, il peut faire ça durant plusieurs minutes tant que le gamin n'est pas fatigué. Pendant que Duo vague à des tâches ménagères, son compagnon joue souvent avec le gamin à mettre des formes dans des cubes, construire des maisons que Timothy détruit en riant.

Avec la poussette tout terrain, il part faire son footing en poussant l'enfant qui rit aux éclats quand il prend de la vitesse, alors il fait des sprints pour avoir cette réaction à intervalle régulier. Ils rentrent tous les deux heureux.

Le bain du soir reste un moment privilégié entre Heero et son fils comme la lecture du soir avant qu'il ne le couche jusqu'au lendemain matin.

Si l'enfant pleure durant la nuit, c'est Duo qui se relève pour le calmer.

Il y a un moment qu'il n'y a plus de tension que tout se passe à merveille. Maxwell se croit au paradis, ils vont avoir leur première vacance ensemble. Duo aimerait montrer la mer au gamin, d'autant plus que lui l'aime énormément, c'est même une des raisons qui l'ont fait revenir sur Terre et quitter les Colonies.

Il est satisfait d'avoir réussi à mettre de l'équilibre entre les deux hommes de sa vie, il croit qu'il n'a jamais été aussi bien dans sa peau.

µµµ

Voulant faire plaisir à Duo, en revenant d'une mission, Heero passe par l'agence de voyages qu'ils utilisent d'habitude. Il sélectionne une série de lieux de villégiature qui pourraient lui convenir et qui sont dans les goûts de son homme. Des cabanons dans des clubs de vacances, en bordure de méditerranée pour être sûr d'avoir du beau temps.

Et le plus important aux yeux d'Heero, une garderie ouverte continuellement. Leur fils fait encore deux siestes par jour et est au lit à vingt heures. Il ne tient pas à ne pas profiter des vacances parce que le petit à un horaire à respecter. Ils sont là aussi pour visiter et se changer les idées.

Heero dépose tous les prospectus sur la table et part à la douche. Il en a bien besoin, il n'y avait pas de réelle commodité là où la mission l'a envoyé. Il a envie d'une douche bien chaude.

Quand Duo revient, il est pressé. Timothy pleure parce qu'il a faim, sachant que son compagnon est rentré. Il a vu Trowa au QG, il est impatient de retrouver son amant, du coup il n'a pas donné la panade au travail avant de partir comme souvent.

En voyant la table encombrée, il soupire, depuis quelques jours Timothy veut manger seul et parfois la nourriture va plus loin que la tablette. Il espère que ce n'est pas des papiers importants et classés.

En déposant Timothy dans sa chaise haute, Maxwell sourit en réalisant que c'est les prospectus pour les vacances. Il regardera tout à l'heure avec son mari. Il les repousse un peu pour les protéger.

-« Attends Tim, ta panade est dans le sac, il faut juste que je la trouve. »

Debout devant le plan de travail, Duo vide le babycase, cela ne sert à rien de se compliquer la vie, les boîtes vides dans l'évier, les langes et bavoirs à remettre dedans sur un coin. Comme souvent, ce qu'il cherche est la dernière chose qu'il sort.

-« Voilà, Tim, j'ai trouvé, je prends une cuillère et on attaque. »

-« Tu ne devrais pas au moins enlever ton manteau ? » Demande Heero en entrant dans la cuisine.

-« Je l'aurais fait quand il aurait eu moins faim », sourit Duo.

Yuy vient lui voler un baiser, embrasser son fils sur le front qui continue à brailler en regardant la boîte enfin ouverte. Heero est en T-shirt et jeans, il tend la main vers la cuillère et prend le récipient.

-« Va te mettre à l'aise, je lui donne. »

Et puis, il avait aussi envie de passer du temps avec son fils. Il ne l'avait pas vu depuis cinq jours. Il s'installe sur la chaise à côté de la haute du gamin.

Duo part vers le hall afin de pendre sa veste d'été Preventer, il se dirige après vers la chambre pour ôter sa tenue. En revenant en jeans et T-shirt, il sourit en constatant qu'Heero ouvre la bouche avant d'amener la cuillère vers celle de Timothy. Il avait déjà remarqué que d'autres parents avaient ce tic, il se demandait s'il avait le même.

En tout cas, ils sont mignons les deux hommes de sa vie, il les aime.

Il s'approche de la table. Timothy lui fait un grand sourire avant d'ouvrir une bouche immense pour prendre un peu de panade.

Maxwell répond à son fils avant de reporter son attention sur les fascicules. Il fronce des sourcils.

-« Tu veux aller dans des clubs de vacances ! »

Ils ont pourtant l'habitude de ne pas trop se mêler aux gens, surtout parce que l'homosexualité reste dégoûtante pour des gens, encore plus depuis qu'ils ont un bébé. Ils ont bien vu à la longue les regards sur eux quand ils arrivent avec Tim dans les bras.

-« Il y a une garderie dans tous ceux-là et des baby-sitters pour les soirées. Si on veut partir en randonnée toute la journée comme avant, pas de problème, on l'y dépose le matin. »

-« C'est un avantage pour les soirées, seulement en journée je n'avais pas l'intention de me passer de lui. On le voit déjà si peu. Je ne pars pas en vacances pour ne pas profiter de mon enfant. »

-« Il n'y a pas de baby-sitters pour les siestes, c'est la garderie en journée. »

-« Ro' on prendra la poussette et le porte-bébé, il fera sa sieste dedans. Il n'y a pas des hôtels ou des cabanons avec baby-sitters, je préférais ça à des clubs de vacances, ce serait plus intime. »

-« J'irai voir demain, je suis en repos. »

-« Je mets quand même Tim à la garderie ?

Yuy relève la tête après avoir donné la dernière cuillère de panade à son fils. Il y a réellement de l'étonnement dans son regard.

-« Pourquoi tu ne l'aurais pas mis ? » finit-il par dire.

-« Pour passer du temps avec lui », dit Duo en préparant un biberon d'eau avec un peu de jus de pomme.

-« J'ai du sommeil en retard. Je voulais me rendre à l'agence l'après-midi », répond Heero.

Maxwell tend le biberon prêt à son fils qui le prend avidement pour le porter à sa bouche. Yuy donne à son amant la boîte vide et la cuillère. Il se lève pour se rendre dans le salon son fils en a pour dix minutes à boire son biberon, il jouera avec lui après. En surveillant l'enfant d'un œil, Duo va à l'évier afin de laver les affaires du gamin de manière à pouvoir les remplir tout à l'heure pour le lendemain.

µµµ

Même si Heero avait été un peu contrarié de devoir refaire les démarches pour leurs vacances. Il ne regretta pas loin de là, l'idée de son amant. Ils avaient bien profité de leur enfant durant la journée, s'émerveillant avec lui de ses découvertes. Lui montrant les animaux sauvages quand ils en croisaient lors des promenades, les chutes d'eau et autres merveilles de la nature.

Le soir, ils sortaient en amoureux, un baby-sitter venant surveiller le sommeil de Timothy.

Maxwell se doutait que ce n'était pas par manque d'amour pour le gamin que son mari avait voulu reproduire leurs anciennes vacances, mais plus par habitude et peur de passer moins de temps avec son amant.

Depuis la venue du bébé, tout avait été chamboulé pour Heero. Et même s'il adorait Timothy, l'insouciance d'avant lui manquait. Il aimait ne rien devoir planifier dans le privé, pour tout ce qu'il était rigide dans sa vie au travail.

Or maintenant, Duo lui mettait souvent un frein à ses envies. Et cela, il n'en avait pas l'habitude. Parfois, il trouvait même que les raisons étaient exagérées, un enfant pouvait aussi s'adapter, ce n'était pas toujours à eux de le faire.

À Suivre…

Chap 1 - Chap 3

Si ça vous a plu, il y a l'option

Commentaires