banniere

Accueil Qui suis-je ? Fanfictions Fictions originales Fictions en commun Autres auteurs Liens 

Disclaimer : Ils sont à Tokita/Yadate/tomino je les emprunte et j'essaye de ne pas les abîmer, en tout cas, ils ne se sont encore jamais plaints.

Genre : énigme

Acteurs : Heero, Duo, Lady Une, Quatre, Hilde.

Début d'écriture 07/07/2017


Je veux comprendre 3


Heero était ce que je cherchais en arrivant à Sank. Un type travailleur qui ne se mêle pas de la vie des autres comme Quatre par exemple.

Je sais bien qu'il passe son temps à m'observer quand je suis à l'appartement. Tant qu'il ne cherche pas à m'approcher, ça ne me gêne pas. Je fais exactement la même chose.

Si je note mes corvées, c'est pour éviter des contacts, lui donner les moyens de venir me parler.

Si durant toute une période de ma vie je me suis montré jovial et extraverti, c'est parce que j'ai remarqué avec les années que les gens ont tendance à prendre leur distance pour ne pas se faire envahir plus. Durant la guerre, ça a marché avec tout le monde sauf Quatre. L'héritier Winner avait bien trop l'habitude qu'on lui tourne autour pour se sentir menacé.

Je dois bien admettre que l'aide qu'Heero m'a apportée pour ne plus retourner enquêter dans les centres de jeunesse m'a fait du bien, m'a soulagé. Mais depuis j'ai aussi réalisé qu'il est devenu plus ouvert, plus prévenant. C'est pour ça que j'ai repris mes distances, mes habitudes.

J'ai horreur du contact humain, je fais tout ce que je peux pour que ça n'arrive jamais et s'il faut vraiment qu'il en ait c'est moi qui touche.

Durant l'opération météore, la pire expérience qui m'est arrivée, c'est quand j'ai été attrapé et menotté, j'ai cru mourir d'angoisse. Être ainsi à la merci de tous m'était insupportable, encore une chance que les autres pilotes l'étaient autant que moi, ça calmait mes terreurs, ils étaient aussi incapables par leurs entraves de s'en prendre à moi.

La vraie raison pour laquelle j'ai fui L2, c'est qu'Hilde devenait beaucoup trop entreprenante. Et savoir que j'allais travailler à Sank avec Heero comme colocataire m'avait semblé une bonne idée jusqu'à aujourd'hui.

Pourquoi a-t-il préparé mon petit déjeuner ? J'ai eu une envie folle de le jeter à la poubelle et de refaire le mien quand j'ai vu ce qu'il avait déposé sur la table, seulement ça aurait été une honte pour toutes les personnes qui grèvent encore de faim à notre époque.

Que cherchait-il en le faisant ? Pourquoi son regard sur moi est différent depuis des semaines ? Là, je me voile la face, je connais la vraie raison ! Et je sens la peur revenir dans mes entrailles.

Je ne veux pas encore fuir, j'aime mon métier, j'aime ma vie jusqu'à aujourd'hui. Pourquoi ne peut-on pas me foutre la paix ? Pourquoi le sexe a l'air si important pour tout le monde alors que c'est une chose dégoûtante, une humiliation !

Petite bouchée, par petite bouchée, j'arrive à manger mon petit déjeuner, pourtant, c'est réellement à contrecœur que je le fais, il me reste sur l'estomac. Il a un arrière-goût de trahison. J'ai l'impression en l'acceptant que j'accepte quelque chose de pire qui pourrait m'arriver.

C'est le cœur au bord des lèvres que je fais la vaisselle avant de partir au travail. Il faut que je reste sur mes gardes, il faut que je trouve une solution. Peut-être me faire muter, seulement j'aime mon équipe de travail.

Il va falloir que je trouve une solution et rapidement afin de maintenir ce que j'ai acquis et ne pas tout perdre une fois de plus. Je n'ai pas envie de devoir partir vers l'inconnu alors que j'ai trouvé enfin un équilibre dans ma vie, que je me sens bien, la première fois depuis des années.

À Suivre…

Chap 2 - Chap 4

Si ça vous a plu, il y a l'option

Commentaires