banniere

Accueil Qui suis-je ? Fanfictions Fictions originales Fictions en commun Autres auteurs Liens 

Disclaimer : Ils sont à Tokita/Yadate/Tomino je les emprunte et j’essaye de ne pas les abîmer, en tout cas, ils ne se sont encore jamais plaints. Les autres personnages sont ma propriété et mon invention.

Genre : friendship, romance, hurt/confort, un peu médical également

Rating : T

Acteurs : Heero, Duo, Wufei, Quatre, Sally, Trowa.

Bêta auditrice : Tenshimizu.


Chapitre 2


Quatre a rejoint Heero et Duo, il sert Maxwell dans ses bras, avant de serrer la main de Yuy.

-« Wufei n’est pas là ? » S’inquiète Winner en tournant la tête de gauche à droite à la recherche de l’autre Asiatique.

-« Si, il est à l’hôtel, dimanche après-midi, c’est le seul moment de repos qu’on a, il n’a pas eu envie de le manquer. Je viens de l’avoir, il nous rejoint au Georgien. » Précise le natté en passant son bras autour des épaules du blond.

Ce dernier regarde le brun, à l’évocation du Chinois, il a senti comme une légère douleur.

-« Comme vous n’étiez pas au restaurant, j’ai bien pensé que vous deviez encore être dans ce café. Tu as toujours eu tendance à suivre les programmes à la lettre. » Sourit l’Arabe en regardant l’ex 01.

-« Vous avez souvent des contacts ? » Demande le natté en marchant entre les deux jeunes gens.

-« Plus pour l’instant, depuis qu’Heero vérifie les programmes que je fais. Je n’ai pas sa compétence pour tout ça ! » Admet volontiers Quatre.

Tout en discutant, ils arrivent au restaurant, on les guide directement dans le salon privé où tout est préparé. Ils prennent chacun un verre d’apéritifs déjà apprêté sur une table avec des amuse-gueule avant de s’installer à une place à cette table.

-« Tu as choisi le menu aussi ? » S’informe Duo en laissant son regard parcourir la table pour choisir un des zakouski.

-« Non, sourit Winner. Mais j’aime bien venir manger ici quand je descends à Sank. Je demande toujours ce petit salon, que je sois seul ou accompagné. La table de l’apéritif est toujours installée quand j’arrive. Le garde mange devant la porte ! » Expose -t-il sans se départir de son sourire.

-« Il n’est pas là aujourd’hui ! » S’étonne Maxwell.

-« Oh que si, tu crois qu’on me laisse circuler comme ça ! Seulement il a intérêt à être discret. » Affirme le blond le regard de suite plus noir.

-« Et tu viens ici accompagné ? On connaît l’heureuse élue ? » Demande le natté les yeux pétillants de malice.

-« La curiosité te tuera Duo. » Rit l’Arabe.

-« Il n’y a pas de mal à se renseigner ou alors c’est un secret ? » Réalise d’un coup le châtain.

Heero fixe l’ex-02 en face de lui, Quatre s’était assis à côté du métis car ce dernier lui avait demandé. L’Arabe ne comprend pas trop l’attitude du brun.

-« Non, il n’y a rien de secret pour vous. Quand je descends à Sank, en général, je viens voir Relena, on descend manger ici avec sa conseillère Dorothy. Je voudrais de temps en temps qu’on ne soit pas obligé de se coltiner un chaperon. » Explique Winner avec une pointe de regret à la fin.

-« Qui est le chaperon ? » Questionne Maxwell intrigué par le début de l’histoire.

-« Duo, c’est Dorothy le chaperon. » Rit Quatre.

Pour la deuxième fois Maxwell regarde sa montre. Il y a déjà une demi-heure qu’ils sont là.

-« Vous m’excusez, je vais voir où il traîne. » Dit le natté en se levant.

Heero le regarde partir avant de lâcher un soupir, Quatre se tourne directement vers lui.

-« Qu’est-ce qu’il y a ? Je sens comme une pointe de regret et de désespoir. Tu lui as déjà parlé ? » Demande rapidement le blond, on ne sait jamais que Duo revienne immédiatement. Il est le centre de cette discussion.

-« Je ne lui parlerai pas. Il a déjà quelqu’un. » Laisse tomber platement Yuy.

-« C’est qui ? C’est sérieux ? Son cœur était déjà rempli d’amour durant la guerre. » Informe l’ex-04.

-« Je ne sais pas si c’est sérieux. Pour Duo oui, c’est certain. » Affirme le brun de la tristesse dans le regard.

-« Je suis désolé. » Dit Quatre en mettant sa main sur l’avant bras du métis. 

Celui-ci le regarde dans les yeux avant de lui dire.

-« Quatre, j’ai dit à Duo que c’était Sank qui payait, il n’avait pas le moyen de manger, ici. Je n’ai pas assez sur moi, tu veux bien payer la note, je te rembourserais. »

-« Je vous invite, pas de problèmes, je ferais passer ça dans les frais. » Sourit le blond.

Le silence se réinstalle, le brun regarde son jus de fruit avant de dire amèrement.

-« J’aurai peut-être dû me déclarer plus tôt, mais je ne suis pas sûr que ça aurait changé quelque chose. »

-« Qu’est-ce que tu vas faire ? » Interroge Winner en portant sa tasse de thé à la menthe à sa bouche.

-« Continuer à attendre. » Murmure Yuy avant de soupirer.

Quatre ne sait pas vraiment comment rassurer le métis, alors il le fait un faible sourire.

-« Tu crois avoir encore une chance ? » Finit par demander le blond.

-« Je ne crois pas que ce soit sérieux de l’autre côté, alors j’attends une ouverture. »

-« C’est qui ? Hilde ? » Demande Quatre.

La porte s’ouvre à ce moment là sur un Maxwell rayonnant, suivi par un Wufei en tenue impeccable. Duo n’arrive pas à garder son sérieux quand il voit le Chinois se décomposer en entrant dans le salon privé.

-« Tu vois Wufei, ma tenue n’est pas négligée pour un si grand restaurant, il ne fallait pas faire des frais. Il est allé acheter ce costume avant de venir pour ne pas dépareiller ! Voilà où il traînait. » Finit par rire le natté.

-« C’est une charmante attention, je te reconnais bien là ! » Dit Quatre en se levant pour le saluer. « Arrête de te moquer de lui, Duo » Insiste-t-il le regard un peu plus dur sur le châtain. « Soit le bienvenu, Wufei, ça fait plaisir de te revoir après cette longue période. » Finit le blond en le tendant la main.

-« Winner, merci. »

Le repas se passe dans une bonne ambiance, Duo et Quatre alimentent la conversation. Chang s’y mêle de temps en temps quand le sujet l’intéresse. Pareil à lui-même, Heero écoute plus qu’il ne participe.

Peu après 22H, ils se quittent devant l’hôtel où Yuy a laissé sa voiture. Les trois autres discutent encore un peu dans le hall. Le Chinois part le premier vers sa chambre. Pour finir Duo insiste auprès du blond.

-« Excuse-moi, mais je suis fatigué par le voyage, demain ne sera pas de tout repos et surtout on aura encore le temps de discuter entre les examens, je suppose. »

-« Tu as raison, à demain, Duo. » Dit Winner en le serrant une dernière fois dans ses bras.

La chambre de Maxwell se situe entre celles du Chinois et de l’Arabe. le natté attend encore un moment avant de quitter la sienne discrètement pour se rendre dans la chambre de Chang. Celui-ci ouvre rapidement.

-« J’ai cru que tu ne viendras pas ! » Reproche Wufei en repartant vers le lit.

-« Je te l’avais promis. » Dit Maxwell en se déshabillant pour rejoindre le Chinois qui l’attend déjà couché.

-« Ca fait plaisir de te voir moins stressé, tu devrais prendre du temps pour t’amuser plus souvent. » Dit Chang au moment où Duo installe sa tête sur la poitrine imberbe de son amant.

L’ex-02 laisse courir un doigt sur les pectoraux et le torse déclenchant milles sensations chez l’ex-05 qui vient mettre sa main sur le fessier du natté.

-« Je ne peux pas me le permettre. Pour ça, il faudrait que j’engage quelqu’un de plus. » Avoue Maxwell.

-« Fais-le alors. »

-« Je ne peux pas assumer les charges d’un employé supplémentaire ou je dois te retirer ton salaire. On doit se marier pour que je puisse te déclarer comme aide-indépendant. Je ne crois pas que cette solution te convienne. »

-« Tu as raison, ça ne me convient pas. » Lâche séchement le  Chinois.

Chang accentue ses caresses, Duo sait que les choses seront comme toutes les nuits précédentes. Ils feront l’amour et puis Wufei s’endormira complètement satisfait.  Lui, par contre, aura un léger poids sur le cœur, pour ne pas pouvoir donner autant qu’il reçoit.

µµµ

Le lundi 25 juin AC 197

Devant être à jeun pour une série d’examens, les G-boys se retrouvent à l’hôpital dès 8 heures. Barton est arrivé par le vol de nuit et a pris sa chambre vers 3 heures du matin. Il est pourtant frais et dispos, comme les autres.

Sally les accueille.

-« Trowa étant celui qui a le moins de temps à perdre, passera les examens en premier, puis suivront Duo et Wufei pour finir dans l’ordre, Quatre et Heero. Je vais faire mon possible Trowa pour que tu ne rates pas ton avion de 16 heures, et que Duo et Wufei aient leur navette de 19 heures. Trowa suis-moi ! » Explique Pô.

Le saltimbanque se lève, Heero leur a expliqué que normalement c’est une salle de consultation que le médecin a réquisitionné pour eux, de manière à ce qu’ils puissent se retrouver à cinq sans d’autres personnes.

-« Tu as l’air de bien connaître les bâtiments. » Constate Chang.

-« J’y viens au moins trois fois la semaine après mon travail. » Répond le métis.

-« Romance dans l’air Yuy ? » Demande le Chinois avec un petit sourire sarcastique.

-« Non, Sally n’aime pas encoder ses dossiers, elle préfère la pratique. C’est mon amusement, encoder son retard. » Avoue le brun en regardant celui qui l’a questionné.

-« Et le secret médical ! Tu vas t’occuper de nos dossiers ! » Lâche outré Chang.

-« Enfin Wufei, si quelqu’un est bien capable de tenir sa langue, c’est Heero, s’offusque Duo. Ca ne me gêne pas, je n’ai rien à cacher ! » Certifie le châtain en regardant son amant.

-« Tu es sûr ? » Demande Wufei en regardant intensément le natté qui finit par rougir.

Maxwell est sauvé par la porte qui s’ouvre sur Sally suivi de Trowa avec une fiche signalétique en main.

-« Je viens te reprendre dans une heure pour passer le scanner. » Dit la jeune femme à Barton, avant qu’elle ne se tourne vers le châtain. « Duo, tu me suis ! »

Le sus-nommé se lève pour suivre le médecin. Il s’installe dans son cabinet où la jeune femme commence par un examen global, pulsations cardiaque, tension qu’elle note directement dans son dossier, elle inscrit également la taille et le poids.

-« Tu as pensé à rajouter ce que je t’ai demandé comme analyse ? » Demande Maxwell en descendant de la balance.

-« Oui, Duo, je l’ai même ajouté chez tout le monde. Il y en a quand même trois qui ne savent pas quelles sont les maladies enfantines qu’ils peuvent avoir faites, si vous avez des enfants autant le savoir que ce soit la varicelle, la rubéole. » Explique le médecin en mettant un garrot pour faire la prise de sang.

-« Ce n’est pas ce que je voulais ! » Dit un peu gêné le natté.

-« J’ai aussi ajouté les MST et les hépatites. » Sourit Sally. « Tu protèges ta partenaire pour l’instant avant de savoir ? » S’informe Pô en préparant les fioles pour recueillir ses échantillons.

-« Bien sûr ! Je ne vais pas jouer avec sa santé ! » S’indigne Maxwell.

-« Je n’en attendais pas moins de toi. Voilà la prise de sang est faite. Tout à l’heure, tu iras passer un scanner. Après on s’attaquera au pet scan, là il faudra rester coucher sans rien faire une heure avant l’examen. , mais avant ça je te donne un dossier à remplir comme pour Trowa, tu mets tout ce que tu sais ! » Dit la jeune femme en lui donnant un document de quatre pages.

-« Heero encodera ! » Sourit le châtain en prenant les papiers.

-« Il me simplifie la vie, tu ne sais même pas à quel point. Voilà nous pouvons retourner vers la salle d’attente, ne pas manger, ne pas boire, ne pas fumer, il faut rester à jeun ! » Dit Pô en ouvrant la porte.

-« Ne pas fumer ? » S’étonne Duo en suivant la jeune femme.

-« Je sais que vous ne fumez pas, c’est par habitude. » Sourit-elle.

-« Et bien, tu m’en apprends une belle, être à jeun c’est ne pas fumer non plus ! »

-« Oui, pas grand monde le sait. Remplis tout ce que tu peux, je me doute qu’il y aura des cases vierges. » Dit Sally en arrivant devant la salle d’attente.

Le natté regarde la première question.

-« Passé médical du père. Oh ! Si tout est comme ça, il sera vite rempli. » Rit l’ex 02.

-« Avec les analyses, on va peut-être remplir des options vides. Tu sais si G avait un dossier médical sur toi ? » Demande la jeune femme en ouvrant la porte.

-« Aucune idée, mais je peux faire des recherches si tu veux ! »

-« Oui, si tu autorises Heero a en faire, on trouvera sûrement, marque le sur le questionnaire que tu acceptes. Wufei à toi ! » Appelle la jeune femme en restant dans la porte ouverte.

Duo va se mettre à la table près de Trowa pour remplir ses documents.

-« Tu n’as pas demandé à Sally de faire un relevé ADN pour le comparer à celui de Catherine ? » Demande le natté au brun-roux à côté de lui.

-« Non ! »

-« Demande, c’est Sank qui régale, ça peut-être utile de le savoir, ça sera peut-être couvert et dans les frais. » Insiste le châtain.

-« Je lui demanderai, merci. » Sourit Trowa.

-« De rien, mec ! »

Maxwell se penche sur son questionnaire, Heero après avoir regardé Quatre se lève et vient s’asseoir près du natté.

-« Tu auras le même tu sais ! » Sourit Duo.

-« Je l’ai déjà rempli ! »

-« Tu n’as pas fait les examens en même temps ? » S’étonne Maxwell le bic en suspend.

-« Non, j’avais envie de les faire avec vous, ça fait du bien de se retrouver tous réunis. »

-« Je trouve aussi. Maladie d’enfants, Néant. Tu auras vite encodé mon dossier ! Dernière maladie faite ! Un rhume ça compte ? » Demande le châtain au métis.

-« Non, a moins qu’il n’ait pas guéri seul en trois jours ! » Répond le brun.

-« Bon, alors je ne me rappelle pas en avoir fait, Néant, écrit Duo. Hospitalisé et raison ! » Continue de lire à haute voix Maxwell. « Monsieur Yuy avait besoin de mon identité pour aller en cours, durée deux jours pour avoir été torturé, je crois que c’est la seule fois. » Sourit le natté à son ami.

-« C’était une excuse, je voulais être sûr qu’il n’y avait pas de séquelle. Si on cherche, je t’avais inscrit sous Odin Lowe, marque-le ! » Dit Heero en montrant le document.

-« Pourquoi tu ne t’en rappelleras pas ? » Demande en souriant Duo avant de lui faire un clin d’œil.

-« Si, mais si c’est Sally qui le fait, elle ne le saura pas ! » Affirme le métis.

-« Ok ! »

La porte s’ouvre sur Wufei, Quatre et Heero se lèvent de concert. Winner pour suivre Sally, tandis que Yuy va s’asseoir près de Barton qui était près de l’Arabe. Chang regarde bizarrement le métis en s’installant près de Duo qui arrive à la fin de son formulaire.

-« Tu sauras sûrement plus le remplir que moi. A part des « je ne sais pas, néant » il n’y a pas grand chose. Il faut remplir : date des premières règles ? » Demande Maxwell en se tournant vers Heero.

-« Non, Duo ! C’est un formulaire standard ! » Répond Yuy en fronçant les sourcils.

-« Je blaguais, Ro’ ! »

-« On ne sait jamais. » Sourit le brun.

Le natté met sa main sur l’avant bras du Chinois puis se lève pour rejoindre les deux autres. Il ne faut pas longtemps pour que Winner revienne. Sally rappelle Trowa, Heero ayant déjà fait cette partie de l’examen. Pô prend le document que lui tend le Français vérifie s’il a des allergies.

-« Je vous explique le déroulement de la suite. Maintenant vous allez passer un scanner, puis vous pourrez boire deux grands verres d’eau. On vous conduira dans une salle de repos pour vous injecter un traceur radioactif dilué dans une solution de glucose. Il faudra rester au calme, ni lire, ni parler, faire le moins de mouvement possible pour éviter que les muscles travaillent. »

-« Combien de temps comme ça ? » Demande un peu anxieux Duo.

-« Quarante cinq minutes puis on peut faire l’examen. » Répond le médecin.

Maxwell soupire devant l’épreuve qui l’attend, du moins il le voit comme ça.

-« Profites-en pour te reposer, ça ne peut que tu faire du bien ! » Dit Sally en voulant partir avec Trowa.

-« Et c’est fini après ? » Appelle le natté.

-« Oui, si on a un doute, on vous demandera de revenir faire un IRM pour confirmer le diagnostique. » Répond la jeune femme.

Trowa soupire, Duo se lève d’un bond.

-« On ne peut pas le faire maintenant, comme ça c’est fini, j’ai autre chose à faire que perdre mon temps ici. » Agresse littéralement le châtain.

-« Votre santé n’est pas plus importante qu’un peu de temps perdu ? » S’étonne le médecin.

-« J’estime que si ! » Dit Heero.

-« De toute façon, l’IRM ne sera fait que si on détecte quelque chose. » Argumente Sally.

Trowa soupire à nouveau, Duo se laisse tomber sur sa chaise de dépit.

-« Au moins quand on l’aura fait, on aura la paix ! » Dit Maxwell en râlant.

-« Pour un an ! » Répond Pô.

-« Seulement un an, soupire le natté. Sank ne paierai pas la journée de travail perdue ? » Demande le jeune homme plein d’espoir.

-« Maxwell n’exagère pas, c’est déjà un grand point d’avoir tous les examens, le trajet, la nuitée et la nourriture, tu ne crois pas ? » S’offusque Wufei.

-« Si ce n’est déjà pas si mal ! » Avoue l'interpelé en regardant un peu le sol de honte et d’avoir été repris de volée si durement.

Sally s’en va suivi de Trowa.

-« Tu sais combien de temps dure un scanner Heero ? » Questionne le natté.

-« Ne soit pas si pressé, notre navette n’est qu’à 19 heures » Rappelle Chang.

-« J’ai faim ! » Râle Maxwell en regardant le bout de ses chaussures.

-« Tu vas avoir droit à deux verres d’eau plus du sucre radioactif en intraveineuse. » Ironise le Chinois.

-« C’est fou ce que tu es drôle quand tu as faim, Wufei ! » Marmonne le châtain.

µµµ

Une demi-heure passe avant que Sally ne vienne chercher Duo.

-« Voilà, on va faire un scanner général. Tu dois juste garder ton boxer. Installe-toi sur le lit. Respire calmement, écoute bien les commentaires et fait ce qu’on te demande. Je viens te chercher quand c’est fini pour te ramener près des autres. » Explique le médecin.

-« Bien chef ! »

-« Parce que je dois encore combiner vos quarante cinq minutes de repos et les pets scans. » Avoue la jeune femme en remettant une mèche folle derrière l’oreille.

-« On te fait courir ! »

-« Je préfère courir maintenant que de perdre l’un de vous pour être passée à côté de quelque chose d’important. » Sourit Pô.

-« Si je fais le calcul on aura fini bien avant notre navette ! » Soupire de soulagement l’ex 02.

-« J’espère Duo, je ne peux en mettre un au repos que quand le suivant rentre au pet scan, le produit radioactif n’a une durée de vie que de deux heures. L’examen peut prendre de quarante minutes à une heure vingt. »

-« Tu veux ma mort, je vais devoir rester tranquille sans bouger presque deux heures ! » Dit ahuri le natté.

-« Je fais ça pour ta vie Duo ! Allez allonge-toi sur le lit, les bras le long du corps mais pas collé ! »

Le lit rentre doucement dans un grand caisson.

-« Respire calmement, Duo, dit Sally dans l’interphone. Tu peux même dormir si tu veux. Si ça ne va pas, tu peux parler, on t’entend ! » Précise le médecin avant de couper le micro et regarder les radios qui se font petit à petit.

Au bout de cinq minutes, le scanner est au niveau du thorax, le technicien montre quelque chose à Sally. Celle-ci ouvre l’interphone.

-« Duo, il faudrait maintenant que tu montes tes mains jusqu’à tes épaules et les coudes au niveau du visage. »

-« En plus, il faut faire de la gym dans ce truc minuscule, tu es marrante toi ! » Peste Maxwell en commençant à faire ce que lui demande la jeune femme.

-« C’est faisable, sinon je ne te le demanderai pas. » Confirme le docteur.

Un soupir résigné arrive par l’interphone.

-« Voilà tu es contente. »

-« Garde la pose en respirant calmement. » Ordonne Pô.

Trois minutes passent, pourtant dans sa position inconfortable Duo à l’impression que dix minutes passent avant que Sally ne l’autorise à redescendre les bras.

Il est presque 10h30 quand Maxwell a retrouvé les trois autres pilotes et que Wufei part pour le scanner.

-« Duo, je viens te chercher, ainsi que Quatre en ramenant Wufei. » Rappelle Sally.

-« Tu vas passer à quelle heure ? » Demande le natté en regardant le métis.

-« Aucune idée. » Répond Yuy en haussant les épaules.

-« Si je fais le calcul, il sera passé 16h quand tu auras fini ton pet scan, on aura encore le temps d’aller manger au bout ensemble au port spatial. » Réfléchit Maxwell en triturant sa natte.

-« Duo pense à ceux qui doivent encore rester à jeun plus de cinq heures. » Rappelle Quatre.

-« Désolé Ro’ » Lâche le châtain en se mordant la lèvre inférieure.

Heero lui sourit timidement, ça vaut tous les « pas grave » du monde.

-« Tu en veux toujours à Wufei pour sa trahison que tu es si froid quand il est là ? » Murmure l’ex-02 au métis.

-« Il a eu raison, ça a permis au peuple de vouloir la paix. Je ne le ressens plus comme une trahison. » Avoue le brun.

Winner regarde ses deux amis et une évidence se fait pour lui. Il sait qui est la personne qui a pris le cœur de Maxwell.

Les discussions continuent, Wufei revient.

-« Tu restes encore un peu Duo, le pet scan a pris du retard, Quatre suis-moi ! » Dit Sally en repartant avec le blond.

-« Amusant de faire de la gym dans un espace aussi restreint. » Taquine le natté en regardant son amant.

-« De quoi parles-tu Maxwell ? » Demande Chang un regard noir posé sur le jeune homme qui l’a abordé.

Duo n’a pas le temps de répondre que la porte s’ouvre sur le médecin.

-« Viens, Duo ! »

Le Chinois se retrouve seul avec le métis, une légère tension se fait sentir dans la pièce.

µµµ

-« Voilà le lit sur lequel tu dois te mettre. N’oublie pas tes deux grands verres d’eau. » Rappelle Sally en lui montrant la pièce de repos et ce qui trône sur la table à côté du lit.

-« J’avais justement soif. » Avoue Maxwell en prenant la bouteille pour se servir un verre.

-« Vous pouvez boire après le scanner, mais juste de l’eau. » Dit étonnée Pô.

-« On ne savait pas, tu devrais le dire aux autres, surtout à Ro’ et Quat’, ils doivent encore patienter pas mal eux. » Reproche le natté en commençant à boire son eau.

-« Ce sera fait Duo. Une infirmière va venir dans les cinq minutes pour te faire l’injection du 18F-FDG. »

-« C’est maintenant que je dois rester calme ! » Demande le châtain en voyant le médecin partir vers la porte.

-« Oui, essaie de dormir. Plus tu vas bouger, plus le sucre radioactif va se fixer dans les muscles et ça peut modifier les résultats. Il faudra recommencer. » Sourit Sally.

-« Ca va j’ai compris, si je veux que ça aille vite, il faut être docile ! » Dit Duo en se versant son deuxième verre qui sera plus difficile à faire descendre.

-« Tu as tout compris. » Répond la jeune femme en fermant la porte.

Quand Sally réapparaît cinquante minutes après, Maxwell commençait à s’endormir.

-« Tu vas passer à la toilette pour vider ta vessie et éliminer le produit non fixé. » Explique le médecin.

Le natté frotte ses yeux et regarde l’horloge au mur. Midi moins cinq, dire que c’est seulement maintenant que Wufei va être au repos. Trowa doit avoir fini sa corvée, pense le châtain. Il aurait son avion. Ça le fait sourire.

-« Viens Duo ! » Insiste Pô.

-« J’arrive ! Le temps de me lever. »

Le natté passe à la toilette, puis se couche sur un autre lit.

-« Quand on te le demandera, il faudra que tu remettes tes bras comme dans le scanner. Ne soupire pas, ce sera plus facile, c’est juste un anneau ici. Reste calme, détendu et ce sera vite fini ! » Explique une dernière fois le médecin.

-« Vite fini, Tro’ en a eu pour cinquante minutes. » Râle Maxwell.

-« Quarante minutes, ton calvaire est fini dans quarante minutes. » Sourit Sally en fermant la porte.

Le natté s’installe sur le lit met ses bras le long du corps comme lui a dit Sally, puis tout le lit bouge lentement pour passer dans un anneau détecteur. Duo suit les instructions si bien qu’après quarante-cinq minutes, il peut se lever et repasser ses vêtements qui sont restés dans la salle de repos attenante à la salle d’examen.

Sally le reconduit à presque treize heures à la salle d’attente où les trois pilotes sont, enfin, c’est ce que croyait Duo.

-« Trowa n’est plus là ? » Demande un peu peiné le châtain en regardant à droite puis à gauche.

-« Heero a vu qu’il y avait encore de la place sur un avion pour Barcelone à treize heures, il a pris celui-là ! » Explique Quatre en suivant le médecin.

Duo se laisse tomber sur une chaise près du métis qui avait son portable ouvert sur celle de l’autre côté.

-« Shit ! J’aurai voulu aller casser la graine avec lui, je ne l’ai presque pas vu. Je vais attendre Wufei, on ira ensemble. » Soupire Maxwell.

-« J’ai une heure à tuer, je veux bien t’accompagner à la cafétéria. » Propose le brun.

-« Je ne vais pas manger devant toi ! » S'indigne le natté. Il n'aurait pas aimé qu'on lui fasse le coup si les rôles avaient été inversé.

-« Je prendrais un verre d’eau, ça ne gêne pas. » Certifie le métis.

-« Je vais attendre Wufei. Je ne vais pas te tenter. » Affirme Duo.

-« Comme tu veux ! »

Maxwell se lève, s’accroupit devant son sac de voyage et en sort son portable ainsi qu’une série de documents, il prend un bic et vient se réinstaller à côté d’Heero et constate qu’il a coupé son portable pendant ce temps là.

-« J’ai du travail en retard, tu pouvais continuer ce que tu faisais. » Dit Duo en s’installant sur la chaise à côté du métis.

-« Je travaillais à un programme de Quatre, j’ai besoin de son opinion. Tu veux un coup de main ? » Offre Heero.

-« C’est l’inventaire Ro’, je ne vais pas t’ennuyer avec ça. » Rétorque Maxwell un petit sourire contri sur les lèvres.

-« Donne, tu es arrêté à quel endroit ? » Demande Yuy en prenant les papiers des mains du natté.

-« Wufei met un V quand il m’a dicté. Où est ce bic ? » Râle le châtain en regardant partout.

Le métis sourit, avance la main et prend l’objet en question derrière l’oreille de Maxwell, ce qui fait rougir ce dernier.

-« Ton programme est ouvert, bien, dit le brun. Deux carburateurs type II sortie latérale. Trois larmiers 180. »

Voyant Duo changer de position dans son programme, Heero parcourt rapidement la liste des yeux.

-« Tu ne veux pas que je te dicte d’abord tout ce qui touche aux moteurs, puis au carcasse et ce que je ne sais pas après ! » Propose l’ex 01 en regardant son ami.

-« Fais-le dans l’ordre, s’il te plaît ! » Exhorte le natté

Yuy soulève un sourcil en voyant Maxwell rougir.

-« Dix injecteurs 8pouces. Tu ne veux pas que Wufei se rend compte que j’ai déjà compris ton programme de gestion ? » Demande le métis ayant le temps de poser une question puisque Duo doit changer de page.

-« En un sens oui, il fait bien son travail, mais ce n’est pas ce qu’il aime faire, ensuite. »

Le métis continue à dicter pendant un long moment.

-« Six injecteurs 10pouces, deux madriers gauches, une grille de fond 120-13-12. Qu’est-ce que c’est ? » S’informe d’un coup Yuy.

-« Une grille pour un vieux foyer à bois, le client sait que je peux lui remettre son poêle en état. Qand il me demande une pièce, j’en fais une deuxième, ça me coûte moins cher. Les grilles de fond chauffent beaucoup, elles finissent toujours par casser. Je ne trouve pas de fonte pour le faire dans la matière première, mais il est content ça tient un an. La commande vient par mail, il paye et je lui renvoie la marchandise par courrier. J’ai déjà fait pareil pour remettre en état une moto de la première guerre mondiale d’un musée à Sank. » Explique en souriant Maxwell.

-« Ca à l’air intéressant. » Déclare Heero captivé.

-« C’est ma partie ça, mon amusement. » Avoue le natté les yeux pétillants.

-« Il faudra que je vienne voir. »

-« Je te préviendrais, si j’ai des pièces à faire. » Admet le natté.

Quand la porte s’ouvre sur Sally et Wufei, Duo sourit du plaisir d'avoir trouver quelqu’un qui à l’air de s’intéresser sincèrement à ce qu’il aime.

-« A ton tour Heero. » Appelle Po.

L'ex-02 range rapidement ce qu’il fait.

-« Tu veux manger Wufei ? » Questionne le châtain.

-« Une soupe, la nourriture des hôpitaux ne m’inspire pas confiance. » Accepte Chang.

-« On ira faire un goûter souper avec les deux autres juste avant le décollage. » Propose Duo.

-« Qu’est-ce que tu faisais avec Yuy ? » Demande le Chinois en emboîtant le pas de son amant.

-« J’ai continué l’inventaire, on a bien avancé. Il restera deux pages à me dicter, puis je lui ai parlé de la fabrication des pièces. » Avoue le natté.

-« Je croyais que ça devait rester secret. » S'étonne l'ex-05.

-« Enfin, Wu’ c’est de Ro’ qu’on parle l’un des nôtre. » S’indigne le châtain au moment où ils arrivent à la cafétéria.

-« Je ne le sens pas. » Dit d’une voix pincée Wufei.

-« Il ne t’en veut plus, et qui plus est, il estime que la paix est là grâce à toi ! » Confesse en souriant doucement Maxwell.

-« Ca ne change pas mon opinion sur lui. Je ne l’ai jamais senti, trop parfait, pour lui tout le monde doit l’être. » Persifle Chang.

Ils s’installent à une table, une jeune fille vient vite voir ce qu’ils désirent. Maxwell prend comme le Chinois une soupe.

-« On peut en avoir une à emporter dans quarante minutes ? » Demande le natté.

-« Pas de problèmes, je vous facture le tout maintenant ? » S’informe la serveuse.

-« Oui s’il vous plaît. Pour Quatre ! » Répond le châtain à la question silencieuse de son amant quand la jeune femme est partie.

-« Donc si vous en avez parlé, c’est que tu as senti aussi une tension de lui vis-à-vis de moi, je ne suis pas parano. » Dit satisfait Wufei en reprenant leurs discussions là où on les avait interrompus.

-« J’ai senti une tension entre les deux. » Admet un ton plus bas Duo.

-« Ils ont aussi du travail à faire, on pourrait aller manger et partir à l’aéroport. » Propose Chang.

-« Wufei pour une fois qu’on est réuni ! » Insiste Maxwell avant de demander. « Que devient Trowa ? »

-« Pareil à lui-même, à écouter les autres sans vraiment parler. Comme les deux autres ont travaillé à leur programme, j’ai regretté d’avoir fini mon livre. Winner entre deux vérifications me parlait, mais pas un mot de Yuy. »

Ils boivent lentement leur soupe en discutant, la serveuse revient avec la soupe pour Quatre. Duo s’étonne qu’il est déjà cette heure là. Ils se lèvent pour retourner dans la salle d’attente, il ne reste plus qu’Heero qui doit encore passer le pet scan maintenant.

Quand ils entrent, Winner est déjà là.

-« Je me demandais où vous étiez ! Merci Duo, c’est vraiment gentil, ça va me faire du bien. » Dit le blond en prenant la tasse chaude.

Maxwell s’assied à côté de l’Arabe.

-« Vous avez du travail à achever, Heero et toi. Wufei et moi, on se demandait, si on allait pas vous gêner. On pourrait déjà partir pour l’aéroport. » Propose Duo sans réelle conviction.

-« Je vois suffisamment Heero pour finir ce travail, ce n’est pas urgent. Allah sait quand on sera réuni à nouveau ! » Dit d’une voix triste Quatre.

-« L’année prochaine pour une série d’examen. » Sourit le natté.

-« Je préfère profiter de ce moment, un an c’est loin. » Affirme Winner.

-« D’accord, on reste. »

Le châtain se sent rassuré, il aime retrouver sa seule famille et partager du temps avec eux. Il apprécie beaucoup Quatre pour sa gentillesse, quoi qu’en vieillissant, il apprend à mordre, être plus dur, faire fi des sentiments des autres. Heero pour lui est un roc, un exemple, le natté ne tarit pas d’éloge sur le métis, si on le laisse faire. Que les deux asiatiques soient en froids n’est pas pour lui plaire. Ca va limiter les occasions de les faire se rencontrer.

-« Il y a longtemps que tu es sorti ? » Demande Wufei.

-« Il y a dix minutes, Heero devrait être là dans une demi-heure. Vous voulez repasser par « le Georgien » ? Je peux téléphoner pour qu’on nous prépare un plat de lasagne d’ici une heure, on ne devra pas trop attendre ! » Suggère l’Arabe.

-« Je suis pour.» Dit Duo avec un grand sourire. « Et toi Wufei ? »

-« Ca me va très bien ! » Affirme Chang.

-« Je vais téléphoner alors, vous pouvez tout rassembler, j’irai reporter le bol en même temps ! » Dit Winner en se levant pour partir.

Le blond parti, le châtain commence à regarder s’il n’a rien oublié de ranger dans son sac. Il prend après le portable de Yuy pour le mettre dans le sac du métis. Quatre arrive, il prend sa veste sur la chaise qu’il met sur ses épaules.

-« Le temps refroidit ! » Dit le blond alors qu’un frisson le parcourt.

-« C’est la faim, je crois ! » Réplique Maxwell.

-« Alors Wufei, ça te plaît de travailler avec Duo ? » Demande Quatre en regardant le Chinois.

-« C’est un travail comme un autre, avoir un endroit où dormir, de quoi manger, un travail, c’est déjà très bien. Puis Duo n’est pas un mauvais patron. » Admet Wufei de sa voix monocorde.

-« Travailler avec moi a au moins un avantage, Ouf ! » Plaisante le châtain.

-« Il y en a plus qu’un sinon, je ne serais pas resté ! » Lâche d’un ton plat Chang.

Maxwell perd son sourire à la réponse du Chinois. La porte s’ouvre sur Sally et Heero.

-« Voilà, vous êtes libre. Je préviendrais chacun de vous personnellement des résultats. Recommencez par manger léger. » Dit le médecin en les raccompagnant à la porte de l’hôpital.

-« Au revoir et merci ! » Dirent les quatre pilotes en partant.

Chap 1 - Chap 3

Si ça vous a plu, il y a l'option 

Commentaires