banniere

Accueil Qui suis-je ? Fanfictions Fictions originales Fictions en commun Autres auteurs Liens 

Disclaimer : Ils sont à Tokita/Yadate/Tomino je les emprunte et j'essaye de ne pas les abîmer, en tout cas, ils ne se sont encore jamais plaints. Les autres personnages ne faisant pas partie de l'univers de GW sont ma propriété.

Genre : Tranche de vie.

Acteurs : Duo, Heero, Quatre, Dorothy, Sally, Wufei, Hilde, Trowa

Note d'auteur : début d'écriture 27/05/2014

Toutes ressemblances avec des personnes réelles ne sont pas fortuites.


On s'est aimé

Chapitre 3


Quand est-ce que les choses ont commencé à se dégrader entre Duo et Heero ? Aucun des deux ne pourrait réellement mettre une date sur le moment, même si l'entrée à l'école de Timothy fut déterminante, mettant encore plus de règles au métis.

C'était quelque chose qui avait ému Duo de voir la différence entre le soldat et l'homme. Seulement, les caprices de son compagnon lui mettaient également les nerfs à fleurs de peau. Il a épousé un homme et se retrouve avec un gamin et même deux si on compte Timothy.

Pour sa part, Heero estimait que la vie ne devait pas changer, il avait donné assez de sa personne pour obtenir la paix et il voulait en profiter. Il donnait encore tellement à l'heure actuelle pour qu'elle soit maintenue, il avait bien le droit de vivre quand il avait fini son travail.

Avec le recul, Heero ne peut pas dire s'il a fait exprès de se marier et d'avoir un enfant. C'est vrai qu'en épousant Duo, il savait au fond de lui-même qu'il s'attachait définitivement son mari. Le mariage était tellement important aux yeux de Maxwell, que, quelles que soient ses bêtises, son caractère, il ne se retrouverait jamais seul.

Néanmoins, à la longue, il s'était senti emprisonné, et il avait eu besoin de retrouver sa liberté et prouver qu'il n'était pas vieux et dans le moule. Il n'avait que vingt-six ans.

Il avait commencé à sortir le soir, organiser des bowlings avec des collègues à la dernière minute. Duo ne sachant pas l'accompagner car il ne trouvait pas de baby-sitter, tout cela avait fini par renforcer son idée, cette vie n'était pas pour lui.

Certains jours, il lui arrivait de ressortir pour aller au restaurant avec l'un ou l'autre parce que le repas préparé par Duo ne lui convenait pas et trop adapté aux goûts d'un jeune enfant.

Maxwell de son côté sentait l'amour s'étioler à la longue. Les petites plaies finissaient par lui briser le cœur. Il avait fini par se demander si Relena n'avait pas poussé Heero vers l'adoption sachant qu'à la longue ce serait la fin de leur couple. Et qu'elle espérait secrètement pouvoir le récupérer. C'est avec elle qu'il lui disait sortir à la dernière minute au restaurant, elle acceptait toujours elle.

Même s'il n'était pas jaloux et certain que son mari ne le tromperait pas avec Relena, il n'aimait pas les femmes pour la bagatelle, il râlait parfois de rester bloqué à la maison avec Timothy alors qu'elle était libre comme l'air.

Mais ce qui mit une fin à leur couple c'est la conversation qu'il surprit entre Quatre et Trowa.

Sachant son ami dans l'enceinte du QG, Duo était parti à sa recherche. Arrivé près des bureaux où on demande souvent à son ami des renseignements. Maxwell se fige, le sol s'effondre sous ses pieds. C'est la voix de Quatre qui vient de dire.

-« Tu ne devrais pas coucher avec Heero. Tu sais qu'il est marié. »

-« C'est lui qui vient me trouver. Il dit qu'il s'ennuie avec Duo. J'en rêve depuis toujours. C'est une des raisons pour laquelle je l'ai soigné. Je ne vais pas le repousser. »

-« Il ne peut pas s'ennuyer avec Duo. J'ai gardé Timothy ce week-end parce qu'il voulait emmener Heero à l'improviste pour souper et faire un sauna. Il cherche à mettre du piquant dans leur vie continuellement parce qu'Heero en a besoin. Il pense à son bonheur avant toute chose. »

-« Il n'est pas heureux crois-moi, il me le dit assez. »

Maxwell a envie d'entrer dans la pièce pour savoir depuis quand son homme ne lui est plus fidèle, depuis quand il est malheureux avec lui, parce que là, ils sont deux à ne pas avoir trouvé le bonheur. Pour voir le sourire chez son homme, il fait des choses qu'il n'apprécie pas toujours.

Seulement, il fait machine arrière, il préfère régler ce problème avec Heero pour qu'on ne sache pas qu'il avait surpris cette conversation, il s'en va.

Arrivé à son bureau, pris d'un doute, il téléphone au restaurant où Relena et Heero se rendent toujours parce qu'il a des petites tables dans des box, plus intime et pratique avec la célébrité de la demoiselle.

« Bonjour, ici le comptable de Mademoiselle Peacecraft, je ne retrouve pas la souche TVA de ce mois-ci pour les frais pouvez me dire quand elle est venue pour la dernière fois avec Monsieur Yuy. »

Il y a un blanc sur la ligne puis.

-« Voilà, j'ai trouvé, la dernière fois qu'ils sont venus c'est en mai. »

-« Merci beaucoup, je comprends mieux ne pas la trouver si elle n'est pas venue depuis quatre mois. »

Ainsi, Heero lui a menti sur cela aussi, la semaine dernière c'était la date, il est sorti comme d'habitude mais pour faire quoi ? Comme on peut se tromper ainsi sur les gens. Il aurait compris que cette vie le ronge, il aurait pris plus souvent un baby-sitter mais c'est de lui qu'il s'était lassé on dirait.

Pourtant depuis que Timothy était rentré à l'école, il y a un an, Duo avait fait des efforts, d'autant plus qu'il sentait Heero s'éloigner alors il avait essayé de remettre de l'insouciance dans leur vie. Il s'occupait moins du potager puisque son homme ne venait plus le faire avec lui.

Ils s'étaient inscrits tous les trois à la natation, eux nageaient pendant qu'un moniteur apprenait la natation à leur fils, alors qu'il aurait aimé le faire lui-même.

Petit à petit, Heero s'était désintéressé de leur vie pourtant Duo avait essayé de se passionner pour celle de son homme.

Aux grandes vacances, il avait même inscrit Timothy en colonie de vacances dix jours pour avoir la maison pour eux deux. Il avait réellement cru avoir réussi à sauver son couple, à remplir toutes les petites fissures qui s'y faisaient, il s'était lourdement trompé.

Autant avoir une discussion avec Heero quand Timothy sera au lit. Suivant les réponses de son homme, il prendra les décisions nécessaires pour son fils et lui. Il est en train de se perdre à vouloir rendre Heero heureux envers et contre tout.

Au soir, Maxwell essaye d'agir normalement pour ne pas perturber Timothy. Quand il est trop nerveux, il fait des crises d'asthme et Duo ne veut pas en déclencher une.

Heero va coucher son fils comme tous les soirs, où il est là, après lui avoir lu une histoire. En redescendant, il constate que Duo a coupé la télévision. Il sourit, ils vont à nouveau passer une soirée à faire des câlins comme au début de leur relation.

Il perd pourtant son sourire en voyant que son compagnon a le regard noir, rempli de colère.

-« Il faut qu'on parle. J'ai surpris une conversation au QG. »

-« Depuis quand écoutes-tu les bruits de couloir ? »

-« Quand c'est Quatre et Trowa, toujours », gronde Maxwell.

Yuy soupire et attend la suite en plantant un regard froid dans celui de son amant.

-« Tu me trompes depuis quand ? »

-« Tu ne veux pas savoir », affirme-t-il.

-« Si pour savoir depuis quand tu me mènes en bateau. »

-« Ils ne sont pas importants. C'est juste comme ça pour passer le temps. »

-« Parce qu'en plus, il n'y a pas que Trowa ! s'indigne-t-il. Tu utilises au moins des capotes que tu ne m'aies pas refilé des cochonneries ? »

-« Tu ne vas pas me faire croire que ça ne t'est pas arrivé quand je pars un mois en mission, on est des hommes, il faut bien se vider. »

-« Non Heero, je t'ai juré fidélité et même avant qu'on ne se marie ça ne m'aurait pas traversé l'esprit. »

-« Avant tu venais avec moi », argumente-t-il.

-« Donc tu vas finir par me dire que c'est ma faute si tu es allé voir ailleurs parce que je ne suis plus continuellement avec toi ! »

-« Ce n'est pas réellement ta faute. »

-« Heero ! Tu ne peux pas penser que c'est la faute de Timothy ! » s'indigne-t-il en parlant moins fort.

Il ne voudrait pas que le gamin les entende et s'angoisse.

-« On était si heureux avant », lâche Yuy.

Faisant reculer Duo de deux pas sous l'horreur.

-« Ce n'est pas moi le premier à avoir parlé d'enfant, Heero. »

-« Je n'ai pas mesuré toutes les conséquences, je voulais surtout te faire plaisir. »

-« Arrête d'essayer de me faire culpabiliser. Je t'ai donné toutes les cartes en main à l'époque. Tu as pris la dernière décision. »

-« Duo ne va pas croire que je ne l'aime pas. Il est la deuxième personne la plus importante dans ma vie. »

-« Et qu'est-ce que tu vas faire pour nous protéger alors ? » Demande Maxwell.

Il était prêt à encore laisser une chance à leur histoire, ces sept années méritaient qu'on se batte pour elle.

-« Reviens travailler avec moi. »

Duo écarquille les yeux. Et Timothy dans l'histoire, ce n'était pas un chien qu'on met en pension pour le temps des missions.

-« C'est impossible pour le moment, dans dix ans quand on pourra le laisser seul le temps des missions pourquoi pas. »

-« Dans dix ans, nous n'aurons plus l'âge des missions, nous aurons presque quarante ans. Tu as fait ton choix. »

-« Non, tu as fait le tien. Je te demande de me prouver que tu tiens à nous et c'est à moi de faire des efforts encore une fois ! Je jette l'éponge. J'irai voir un avocat demain. »

Heero reste dans le salon surpris par la réponse de Duo, il n'aurait jamais imaginé que son mari décide de mettre fin à leur union. Le mariage, c'était tellement sacré pour Duo.

En montant les escaliers, Maxwell espère que Heero va se précipiter derrière lui et lui proposer une solution, n'importe laquelle, juste pour lui prouver qu'il tient à lui, à eux. Mais non, il reste là les bras ballants. Ils ne doivent pas être si importants que cela.

Lui doit protéger son fils, lui donner un avenir, il a pris cet engagement en signant l'adoption. Pourtant, il aurait voulu encore essayer de sauver son couple, peut-être par principe, même s'il sait qu'il apprécie encore son compagnon. Seulement, il faut être deux pour sauver un couple et cela fait un moment qu'il a l'impression d'être le seul à se bagarrer pour une vie à trois.

Heero restait persuadé que c'était des menaces en l'air, un moyen de lui mettre la pression. Duo a l'air de tenir à lui et ce n'est pas son genre de baisser les bras.

Il est un peu surpris de réaliser qu'il n'y a personne dans leur chambre. Il doit avoir trouvé un endroit dans la maison pour dormir afin de l'obliger à faire des changements dans leur vie. Seulement, il ne se sent pas coupable, c'est Duo qui a changé pas lui.

Heero est encore plus étonné au matin, en constatant que son mari ne l'a pas attendu pour déjeuner et partir au travail. Il trouve son attitude réellement puérile maintenant. Il ne peut pas mettre sa menace à exécution, cela va en l'encontre de tous les principes de son homme. Il l'épousé pour le meilleur et pour le pire et à la première petite bosse, il s'en va !

Lui aussi a fait des sacrifices, il a accepté de travailler avec d'autres que son homme, il est sorti seul parce que Duo ne trouvait pas de baby-sitter. Il a travaillé dans un potager, il a accepté des vacances moins folles et non prises à la dernière minute. Partir en randonnée, tente et sac sur le dos lui manque.

Duo lui dit toujours plus tard on pourra recommencer seulement, il ne voit rien venir. À cinq ans, il avait fait tout cela avec Odin, pourquoi leur fils n'aurait pas pu le faire pendant les vacances ? Parce qu'ils étaient en paix ? En plus, ils auraient été là pour le seconder et le guider.

Depuis qu'on a découvert de l'asthme à Timothy, Heero trouve que son homme couve trop le gamin.

Il essayera de discuter avec son mari au soir, il va le laisser faire sa crise. Il ne cherche pas à la croiser dans les couloirs du QG. Il ne va pas le chercher pour se rendre au Mess. Il repousse même Trowa alors qu'il aurait bien besoin d'une partie de jambes en l'air pour faire tomber la tension.

Autant garder des forces pour prouver cette nuit à Duo qu'il l'aime plus que tout.

Depuis que Timothy est entré à l'école, Duo fait des horaires décalés pour pouvoir le conduire à l'école le matin et aller le rechercher à la garderie, il n'est pas étonné qu'il ne l'attende pas pour rentrer.

Seulement quand il arrive à l'heure pour la première fois de ce mois, il n'y a pas un bruit dans la maison.

Sur la table de la cuisine, il y a un mot de Duo lui disant qu'ils sont chez Quatre jusqu'à ce que les avocats décident qui garde la maison ainsi que les clefs de celle-ci de Maxwell.

En ouvrant les armoires dans la chambre de son fils, Heero peut constater qu'une bonne partie de ses vêtements sont absents, du moins il y a des trous dans les tas, depuis le temps qu'il ne s'occupe plus du linge, il ne sait même pas ce que son fils a dans ses meubles. Néanmoins, son doudou a disparu et ses jouets préférés ainsi que le livre de contes qu'il lui lit le soir pour le coucher quand il est là.

Les affaires de Duo manquent dans la salle de bain et dans leur chambre. Il n'aurait jamais cru que son compagnon mettrait sa menace à exécution.

Qu'est-ce qu'il peut faire pour obliger Duo à revenir ? Il veut bien arrêter de se taper Trowa en dehors des missions, seulement il ne veut pas se faire piéger non plus, il aime la vie qu'il menait jusqu'à maintenant, elle était facile et Duo savait qu'il était comme cela, quand ils se sont mis ensemble.

Il veut que Duo revienne mais pas au prix de n'importe quel sacrifice. Et puis qui va tenir son ménage, aller au restaurant tous les jours ce n'est pas amusant non plus.

Il regarde les pièces une à une, la maison est trop grande pour lui de toute façon, c'est surtout Duo qui l'aimait, il va déjà faire un geste et lui proposer demain de la garder, peut-être que ce geste sera suffisant, du moins il l'espère.

À Suivre…

Chap 2 - Chap 4

Si ça vous a plu, il y a l'option

Commentaires