banniere

Accueil Qui suis-je ? Fanfictions Fictions originales Fictions en commun Autres auteurs Liens 

Disclaimer : Ils sont à Tokita/Yadate/Tomino je les emprunte et j'essaye de ne pas les abîmer, en tout cas, ils ne se sont encore jamais plaints. Les autres personnages ne faisant pas partie de l'univers de GW sont ma propriété.

Genre : Tranche de vie.

Acteurs : Duo, Heero, Quatre, Dorothy, Sally, Wufei, Hilde, Trowa

Note d'auteur : début d'écriture 27/05/2014

Toutes ressemblances avec des personnes réelles ne sont pas fortuites.


On s'est aimé

Chapitre 6


Heero de son côté ne sait pas s'il doit aller ou non à l'école, cela lui fait perdre pas mal de temps, une demi-heure. Il se rend compte que cela ferait plaisir à Duo mais est-ce qu'il a envie de lui faire plaisir après la scène qu'il vient de lui faire ?

Il en a marre de ne pas arriver à attirer son attention et son intérêt pourtant avant il y arrivait en une fraction de seconde. Sa vie ne lui convient pas et malgré l'amour qu'il a pour Timothy, il se rend bien compte que son bonheur s'est effondré à sa venue dans leurs vies.

Il n'en veut pas à l'enfant, ce dernier est adorable, il aime voir l'amour briller dans ses yeux quand il va le chercher. Et il lui semble que son fils est plus heureux de le retrouver après une longue absence. Et il aime voir cette impatience dans le regard de Timothy.

Quand c'est régulier, le gamin s'attend à sa venue et leurs retrouvailles sont moins fortes, alors oui, il y a des fois où il cherche des excuses pour ne pas venir le chercher pour retrouver cette étincelle.

De toute façon, il peut faire ce qu'il veut le gamin l'aime, il a conquis son affection par son statut de père, c'est ce qu'il ressentait pour Odin ou pour J, pourquoi son fils penserait autrement.

Il ira mercredi à l'école, parce qu'il a envie de le voir et que comme ça il ne donnera pas l'impression que Duo a encore du pouvoir sur lui, peut-être qu'en arrêtant les petits gestes, il rallumera la flamme.

Mercredi, Heero quitte le QG à onze heures cinquante pour être dans la cour à midi. Quand il voit la joie de Timothy, il se dit qu'il agit comme il faut que c'est Duo qui est dans le faux. Il a peut-être même perdu son mari à le vouloir toujours avec lui, il n'y a plus eu ce plaisir.

Ils ont cinq grosses minutes de discussion, avant que le rang ne démarre. Timothy lui demande.

-« Tu passes demain ? »

-« Je ne sais pas quand j'aurai le temps. »

-« S'il te plaît ! »

-« Si je peux. »

Yuy lui donne un baiser sur le front et s'en va alors que son fils part vers le rang. Heero achète un sandwich sur le chemin de retour vers le QG, il estime avoir perdu assez de temps comme cela. Même si c'est moins qu'à seize heures, parce que le mercredi, il peut faire passer son absence sur ton temps de table.

Alors oui, il reviendra le voir un autre mercredi mais pas forcément tous les mercredis. Il ne veut pas créer des habitudes. Les habitudes ce sont des tue-l'amour. Depuis que Trowa vit avec lui, il a vraiment perdu de l'attrait à ses yeux. Seulement, son appartement est bien tenu, quand lui n'a pas envie de s'occuper de son fils, Trowa le fait. Et puis il est mieux que sa main quand il ne trouve personne d'autres.

Si Duo revenait, il n'hésiterait pas une fraction de seconde à se débarrasser de lui, mais pour cela il va devoir choisir une autre méthode. Et celle de l'ignorance et rejet est peut-être la meilleure et aussi s'occuper convenablement de Timothy à sa façon.

µµµ

En voyant le visage ravi de Timothy quand Duo vient le reprendre à la garderie, il ne sait pas s'il est heureux ou jaloux. Avant même que son fils lui dise, il sait qu'Heero est venu le voir.

C'est vrai qu'il est un peu jaloux de n'avoir jamais réussi à illuminer son regard par sa présence simplement, ou bien par des actions ou des activités.

Ensemble, ils reprennent le chemin de la maison. C'est souvent la course, il n'a plus autant de temps qu'il voudrait à consacrer à Timothy après le travail. Heero s'occupait quand même de certaines choses dans le ménage, comme descendre le linge le matin, vider la machine à lessiver et la mettre dans le séchoir. Mettre la table et s'occuper du gamin pour le bain et le coucher.

Maxwell secoue légèrement la tête, pourquoi n'y a-t-il pas pensé plus tôt, il pourrait faire certaines choses quand Timothy est au lit. Il peut laver, repasser en écoutant la TV, il n'est plus obligé de consacrer ce temps-là à Heero pour qu'il ne se sente pas délaissé. Il faut qu'il trouve une autre organisation parce que l'année prochaine, il y aura les devoirs et les leçons à vérifier.

Arrivé à la maison, Tim dépose sa boîte à tartines dans l'évier et met un nouveau dix heures dans son cartable pour demain. Puis, il va la ranger sous le portemanteau qu'elle ne traîne pas.

-« Qu'est-ce que tu veux sur tes tartines de demain pour la garderie ? » demande Maxwell à l'enfant.

-« Fromage et salade. »

-« Tu veux bien m'éplucher deux oignons et une échalote ? » dit-il.

Duo prépare les tartines pour son fils, puis sort du frigo ce qu'il va préparer pour le souper, des spaghettis sauce bolognaise. Tout en travaillant, ils discutent. Timothy raconte sa journée, ce qu'il a fait à la garderie. Duo ne sait pas vraiment lui parler de la sienne, il ne va pas lui narrer des choses terribles qu'il voit au travail ou qui peuvent menacer la paix.

µµµ

Jusqu'aux grandes vacances, Heero est régulier quand il ne part pas en mission, même les heures sont plus ou moins respectées, Duo croit rêver.

Timothy est heureux, c'est sûr qu'il n'a pas des repas équilibrés quand il est chez Heero, c'est souvent raviolis, fast food, ils font des activités le samedi et Trowa s'en occupe le dimanche matin.

Maxwell a pris l'habitude de faire un repas convenable mais léger le dimanche soir car il a vraiment l'impression qu'Heero s'amuse à le faire goûter peu avant le départ pour l'ennuyer. Mais il préfère s'adapter que d'aller briser l'équilibre précaire de Timothy.

µµµ

La première semaine de grandes vacances, l'enfant est bien obligé d'aller à la garderie. Duo n'aura ses congés qu'à partir du 8 juillet. Il a prévu de partir quinze jours à la mer avec son fils et ils iront faire les magasins pour acheter une nouvelle tapisserie pour la chambre de Timothy. Un petit cadeau pour sa rentrée à la grande école. Il a toujours la décoration faite pour sa naissance dans la chambre d'ami.

Duo veut marquer le coup, il veut lui offrir un bureau pour ses devoirs et il doit bien avouer avoir de l'occupation pour quand son enfant sera absent un mois. Il ne va pas renouveler tout dans la pièce déjà parce que la garde-robe n'a rien, son lit non plus. Il n'a pas trop les moyens, les frais de garderie coûtent, les repas à l'école également. Les quinze jours de vacances vont entailler son budget mais il n'estime pas que ce soit de l'argent jeté par la fenêtre que de faire plaisir à son fils.

Il remercie intérieurement Heero de ne pas avoir accepté sa proposition de payer les deux tiers de la maison, il ne sait pas comment il aurait réussi à tout assumer financièrement.

µµµ

Dès le vendredi soir, Duo prépare les bagages avec son fils, ils doivent prendre le train demain tôt pour arriver sur leur lieu de vacances en début d'après-midi.

Le voyage en train est reposant, ils regardent défiler le paysage. Quand la mer apparaît au détour d'un virage, Timothy est ravi, il sautille sur son siège en voyant l'étendue bleu azur et les enfants jouer dans l'eau.

-« Je préfère les trajets en train. Au moins, on peut voir où on va. Tu crois qu'on est bientôt arrivé ? »

-« Encore une petite heure de trajet, patience Tim. Puis il faudra s'installer dans l'appartement avant de pouvoir se rendre sur la plage. »

De la gare, ils tirent leur valise jusqu'à l'agence pour prendre les clefs. Timothy sourit comme un damné, l'air lui balaye le visage, il sautille tellement il est impatient de pouvoir courir sur le sable, les pieds dans l'eau.

Duo aussi se croit au paradis, il aime la mer, Heero beaucoup moins, à part les premières vacances ensemble, ils n'y sont plus partis là-bas, son homme préférant la montagne. Cette fois, il va pouvoir se reposer également, pas de sortie en soirée, juste lire et dormir une fois son fils au lit.

Maxwell avait choisi un appartement avec un petit balcon donnant sur la mer, ils pourront prendre les repas dessus, il y a juste une chambre pour le gamin, lui dormira dans un canapé convertible dans le salon.

En moins d'une demi-heure, ils sont installés, ils ont passé leur maillot et partent vers l'étendue salée avec leur essuie et un sac comprenant des jeux de plage. Timothy porte les deux pelles.

Le matin, il fait un peu froid pour prendre le petit déjeuner sur la terrasse. Ils en profitent pour faire les courses avant d'aller plusieurs heures sur la plage. Duo regarde son fils jouer pendant qu'il lit ou fait des mots croisés. Ils vont se baigner peu avant-midi. L'après-midi, ils construisent ensemble des châteaux de sable et luttent contre la mer jusqu'à ce que cette dernière gagne. Une fois qu'elle redescend suffisamment, ils jouent au tennis, au jokari, à la pétanque. Il apprend à Tim à faire voler un cerf-volant en courant le plus vite qu'ils peuvent.

En soirée, ils font des promenades à pied pour découvrir les environs. Un jour où le temps est plus couvert, ils font une partie de mini-golf dans les terres pour se protéger du vent qui souffle en rafale.

Quand ils rentrent à Sank, ils sont heureux et reposés tous les deux. Timothy a des étoiles dans les yeux.

Le temps que Duo commence les machines de linges sales et ils repartent dans les magasins. Ils en ont discuté durant les vacances. Ils vont prendre une tapisserie unie avec une frise qu'ils pourront changer en fonction des goûts de l'enfant qui va évoluer au fil du temps. La couleur de fond sera bleu clair et la frise avec des voitures de toutes sortes.

Ils ont une semaine pour faire les achats qu'ils ont envie de faire. Duo préfère regarder les prix dans plusieurs magasins avant de déterminer son choix. Ils vont changer également la lampe, puisqu'ils ont trouvé une sorte de montgolfière qui faisait très envie au gamin et une lampe de bureau assortie.

Ensemble, ils préparent le sac de vacances de Timothy pour aller chez son autre papa.

-« Quatre semaines ! J'espère que ce sera mieux que les vacances de Pâques ! » lâche Tim en mettant un jeu dans son sac qu'il ne s'ennuie pas.

-« J'espère pour toi, mais il sera en vacance une partie. Vous allez sûrement partir quelque part. »

-« Tu ne sais pas où ? » insiste l'enfant en mettant les chaussettes que lui tend Duo.

-« Il n'a jamais été à clamer dans les couloirs ce qu'il faisait dans le privé et je n'étais pas au travail, sourit Maxwell. Je crois que tout y est, tu as deux pouffes pouffes de sécurité essaye d'en avoir toujours un avec toi. »

-« Ne te tracasses pas je gère. »

Maxwell sourit à son fils, l'aide à se mettre au lit, il le borde et l'embrasse. Il sent que ses quatre semaines vont être longues.

À Suivre…

Chap 5 - Chap 7

Si ça vous a plu, il y a l'option

Commentaires