banniere

Accueil Qui suis-je ? Fanfictions Fictions originales Fictions en commun Autres auteurs Liens 

Titre : Tueur à gages

Disclaimer : les persos ne sont pas à moi qu’on soit clair mdr, ils sont aux auteurs de Gundam Wing

Genre : euh… hors sujet mdr. Rien à voir avec le manga


Fin des cours


Après quelques minutes d’explications sur: comment insérer les balles dans le magasin, Anna nous distribue à chacun une cartouche avec cinq balles. Je les insère donc avec application dans le magasin et attends la suite. Le moniteur à la mèche sur lequel je peux enfin mettre un nom à savoir Trowa, nous donne des protections pour les oreilles. Oui ça fait du bruit. Vous vous en doutiez je pense. Bref. Après la distribution, Anna demande si il y a un volontaire. Comme je sais déjà plus ou moins à quoi ça ressemble, je lève la main. Et puis faut bien que quelqu’un se dévoue. Je ne sais pas si c’est un manque de motivation ou si c’est de la peur mais en tout cas, les autres n’ont pas l’air pressé.

Je m’allonge donc sur la stalle et me concentre pour prendre la bonne position et viser juste. Anna me demande si je vise bien le centre de la cible.

- Oui.

Elle me cache les yeux pendant cinq secondes et me demande si je suis toujours sur le centre de la cible.

- Non…

Wouah comment ça se fait que ça a bougé ? Bref elle me demande de reviser et je le fais puis à nouveau elle me cache les yeux et… non je suis toujours sur le centre. Parfait. Je respire le plus lentement possible. Me détends et appuie doucement sur la détente. Quand je sens que ça devient plus dur, j’inspire un grand coup et tout en expirant, termine d’appuyer sur la détente. Le coup part faisant un bruit d’enfer et je sens la crosse du Fass me revenir dans l’épaule. Pas mal le retour quand même. Je tourne la tête pour regarder l’écran à coté de moi qui marque les résultats. Je vois alors un rond apparaître sur le centre de la cible. J’en ouvre la bouche de surprise et Anna aussi.

- La chance du débutant. Dit-elle en souriant.

- Sûrement. Réponds-je.

Je me remets à viser. A nouveau, je respire lentement, calmement et je sens une main m’attraper la jambe pour la déplacer. D’un: me faisant sursauter, de deux: me crispant

Je tourne la tête et je sens une montée de chaleur. Générale machin truc est en train de me toucher. Il est penché en avant je peux admirer à souhait ses yeux cobalts. Yeux qu’il lève vers moi. Je suis totalement absorbé par ce bleu profond et j’oublie tous les gens qui sont autour de moi. C’est sa voix grave qui me fait revenir sur terre.

- Tu peux respirer !

- Hein ?

Je me sens rougir sous ma réponse très… recherchée et expire. C’est là d’ailleurs que je réalise qu’en effet, j’ai retenu ma respiration tout le temps que je l’admirais. De dieu. Je suis fort en apnée.

- Pardon. Je dis en baissant les yeux.

- Ton arme ne va pas tirer toute seule tu sais.

Son ton de voix est beaucoup moins froid qu’avant même si ce n’est pas chaleureux. Il me fait ce qui semble être un sourire en coin et se redresse. Moi, je mets encore deux minutes à réagir puis finis par me retourner, encore rouge, et vise ma cible. Je mets plus de temps à tirer cette fois-ci parce qu’il me fait plus de temps pour me calmer. Mais quand c’est fait, j’appuie sur la détente et le coup part comme de rien. Je regarde mon score et à nouveau: en plein dans le centre.

- C’est pas possible. Me dit Anna. T’as un don…

Et croyez le ou non, les trois autres balles aussi atteignent le centre de la cible. Oui j’ai sûrement un don. Deux fois ça passe mais après c’est plus que de la chance. Quatre me félicite d’ailleurs pour ma performance et ce n’est pas le seul. Le général s’approche et me tends la main.

- Bravo, je n’avais encore jamais vu un débutant tirer aussi bien.

- Merci général…

- Yuy, Heero Yuy.

- Merci général Yuy.

Je lui serre la main. A nouveau je me perds dans ses yeux. Tout disparaît autour de moi. Je ne vois que lui. Juste lui. C’est Quatre qui me sort de ma rêverie pour me demander de lui ouvrir la culasse de son Fass. Je lui rends donc ce service et suit Heero des yeux alors qu’il quitte la salle.

Après une heure, tout le monde a tiré et le nettoyage arrive. C’est… long, agaçant. Il faut démonter le Fass dégraisser, graisser et à nouveau dégraisser. Me demander pas pourquoi j’en sais rien toujours est-il qu’il faut le faire. C’est bien long. Et puis il faut attendre que tout le monde ait fini la première pièce pour passer à la suivante. Y a vraiment des gens qui font les choses au ralenti, c’est dingue.

Une fois tout ça fini, on remonte l’arme dans l’ordre avec les pièces dans le bon sens sinon ça marche pas et on se met tous en ligne pour faire un tir à blanc afin de détendre le ressort. Pfiu c’est un sacré boulot le tir. Faut penser à pas mal de truc. Ensuite, l’un derrière l’autre, on va poser les Fass dans l’arbalétrier puis on attend. Les moniteurs nous demandent si c’était comme on pensait ou si on s’attendait à autre chose. Comme personne ne répond ils demandent si on a aimer. Là, tout le monde dit oui. Moi en tout cas c’est sûr que j’aime ça. C’est excellent.

Hilde nous attend à la sortie, appuyée contre la voiture. Je me cours vers elle et lui colle un énorme bisou sur la joue.

- C’était bien ? demande-t-elle.

- Gé-niale!

- Oui, et Duo a complètement craqué sur le général!

- Monsieur Maxwell! Appelle alors une voix grave

Quatre se plaque une main sur la bouche alors que je rougis de plus belle.

A suivre…

Chap 2 - Chap 4

Si ça vous a plu, il y a l'option

Commentaires

Merci de dire pour quelle histoire vous m'écrivez ^___^